et-loader

Mail-order and distribution of experimental, electroacoustic and sound-art music.

Return to previous page

L’artiste sonore Sabisha Friedberg travaille le son comme la sculpture, un découpage de formes dans une masse de fréquences et dans l’espace. Son travail explore d’un point de vue phénoménologique et phantasmagorique l’espace dont elle tente de tracer le contour sonore. The hant variation a été réalisé lors d’une résidence à l’EMPAC (Experimental Media and Performing Arts Center) à Troy dans l’état de New York, avec l’aide de Peter Edwards pour capter la spatialisation multicanaux. Synthése granulaire, synthétiseurs analogiques, oscillateurs et enregistrements de terrains dans une pièce découpée en deux grands mouvements. Une base créée à partir de fréquences basses sur laquelle se déplacent imperceptiblement des fréquences phantomatiques dans la création d’un paysage désorienté. Recommandé. Limité et numéroté à 500 copies.