et-loader

Mail-order and distribution formerly known as Metamkine.

Return to previous page

Les ‘Poèmes phonétiques’ ont été conçus dès 1918, quasi simultanément et sans concertation avec les découvertes des poètes futuristes russes Khlebnikov et Iliazd – avec la langue cosmique, sorcière et trans-rationnelle ‘Zaoum’ (1913), Hugo Ball au Cabaret Voltaire (Karawane, 1916), puis l’Ursonate de Kurt Schwitters (1922). Tous ces artistes-poètes ont été inventeurs (ou redécouvreurs) à leur manière d’une sorte d’ultralangue médiumnique où les sons primordiaux inter-ethniques et mythologiques précèdent les significations, glossolalies permettant de redéfinir la communication humaine et de se connecter au multi-dimensionnel.
Préfigurations de la poésie sonore et de la poésie action performative, ces ‘Poèmes phonétiques’ sont toujours là, miraculeusement préservés grâce à quelques enregistrements réalisés en 1955 par la maison Philips, puis 1959 par Bureau et en 1966 par Henri Chopin, à Limoges ou Hausmann s’était fixé en 1944.
Publiés initialement en partie dans la revue OU numéro 26/27 en 1966 par Henri Chopin, puis en cassette et CD, les ‘Poèmes phonétiques’ ont été ici remasterisés à partir des bandes originales et gravés par Frederic Alstadt / Ångström Mastering, Bruxelles. Design graphique par Jean-Baptiste Parre. Recherche documentaire : Chantal François-Texier. Texte intégré de Michel Giroud. Conception éditoriale Sébastien Faucon et Joachim Montessuis. Ce disque-objet a été édité à l’occasion de l’exposition ‘Raoul Hausmann et les poésies expérimentales européennes (1945-1971)’ au Chateau de Rochechouart.