et-loader

Mail-order and distribution of experimental, electroacoustic and sound-art music.

Return to previous page

Comme Éliane Radigue, Maryanne Amacher (1938-2009), qui fut élève de Stockhausen, est ce que l’on appelle une pionnière dans tous les champs du sonore : installations jouant sur les sons environnementaux, performances électroacoustiques, compositions électroniques, voire les trois à la fois, recherche obstinée sur les phénomènes physio et psycho-acoustiques, collaborations avec Merce Cunningham, John Cage, ou encore Thurston Moore. (extrait de R&C 119)
Son travail est très peu documenté car lié à l’espace de sa création. Deux CDs sont parus chez Tzadik en 1999 et 2008.
“Petra” date de 1991. C’est une pièce pour deux pianos qui joue sur l’espace et sa propagation, l’extension du temps, inspiré par l’acoustique de l’église de Boswil, en Suisse où la pièce fut créée, et un univers de science fiction peuplé de gargouilles.

Interprétation : Marianne Schroeder et Stefan Tcherepnin. Enregistré en 2017 dans l’église St Peter’s Episcopal à New York.