et-loader

Mail-order and distribution of experimental, electroacoustic and sound-art music.

Return to previous page

Cet album présente deux œuvres enregistrées respectivement au Studio INA GRM à Paris et à l’Institut ZKM à Karlsruhe, mixées en stéréo au Cellule 75 Studio du compositeur à Hambourg. Alors que ses enregistrements sous le nom de Black To Comm ont souvent touché les limites des techniques acousmatiques et de la musique concrète, il s’agit ici de la première incursion de Richter dans une musique spatiale plus abstraite.

Enregistrée dans la semaine précédant les attentats terroristes de Paris au studio GRM, “Diode, Triode” (21:57) est basé sur une lecture (et, en partie, une incompréhension) de “Le Parasite” (1980) de Michel Serres, une métaphore philosophique sur l’interaction et la communication humaines.

Richter utilise comme éléments centraux la synthèse vocale et la transformation et la distorsion de sons concrets, d’instruments, de voix et de respirations. Des sons abstraits méconnaissables sont combinés avec des cordes, des anches et des percussions, tandis que des fragments musicaux démembrés apparaissent et disparaissent rapidement.

La deuxième pièce “Spiral Organ of Corti” (17:00) a été composée en 2014 pour la salle de concert Klangdom à 47 haut-parleurs du ZKM Karlsruhe, au pied de la Forêt-Noire (où Richter est né et a grandi).

Comment écouter avec des oreilles fermées ? Des sinusoïdes, des voix humaines aliénées et des bruits de respiration construisent un puzzle labyrinthique alternant entre le naturel et l’artificiel. Les sons humains se mêlent aux vents et aux cordes, les sinusoïdes se transforment en sons métalliques. Des illusions acoustiques déroutent l’auditeur et des nuages sonores denses émergent lentement d’un silence trompeur.

Marc Richter enregistre sous le nom de Black To Comm pour Thrill Jockey, Type et Dekorder et sous les pseudonymes Mouchoir Étanche et Jemh Circs pour son propre label Cellule 75. Il a collaboré avec des artistes visuels tels que Ho Tzu Nyen, Jan van Hasselt et Mike Kelley. Sous son propre nom, il compose pour le cinéma et les installations.