et-loader
Return to previous page

Obscure tape music of Japan vol. 15. Kazuo Uehara (1949) dans une pièce réalisée à New York en 1973. Des sons acoustiques et électroniques créés ou modulés avec le synthétiseur Buchla et organisés en quatre parties, semblent vivre une vie autonome. On est plus proche de la performance que de la composition d’où le titre. Une étrange attraction émane de ce disque.