et-loader

No distribution/wholesale for the moment, only mail-order, thank you.

Return to previous page

“Electro-Anâhata” (1986-1994). Version entièrement électroacoustique de Anâhata, réalisée sur l’ordinateur personnel du compositeur à partir des enregistrements électroacoustiques d’origine de cette oeuvre.
Studios de musique électroniques où Anâhata a été produit à l’origine (1984-86) : Studio du Conservatoire Sweelinck d’Amsterdam (1984-1986) pour toute la production (traitements des matériaux pré-enregistrés, générations de nouveaux matériaux, pré-mixages) et tous les mixages terminaux. Studio du Tokyo-Gakuso, Tokyo (1983) pour l’échantillonnage du Shô et du Ô-Shô (orgue à bouche traditionnel du Japon) avec Mayumi Miyata. Conny’s studio, Neuenkirchen, près de Cologne (1984) avec Asian sound et Michael W. Ranta pour l’échantillonnage des instruments à percussion en métal, notamment des Bonshô’s (cloches de temples Bouddhistes du Japon), INA-GRM, Paris (1985) : traitements des matériaux pré-enregistrés. Studio ART, Genève (1985) : traitements des matériaux pré-enregistrés et prémixages. Studio de la Technische Universität (TU), Berlin (1985-86) : traitements des matériaux pré-enregistrés, production de nouveaux matériaux, et pré-mixages.
CD 1, Métamorphoses du métal, cinq pièces électroacoustiques à caractère contemplatif. Parties électroacoustiques seules de Âhata-Anâhata (le son frappé – le son non-frappé) dont une partie nouvelle, inédite.
CD 2, “L’Oiseau-miroir dans la forêt magique (hommage à Paul Klee)”. Partie électroacoustique seule de Akshara-Kshara (l’immuable – le muable). “Le roseau, la mer, et les étoiles”. Parties électroacoustiques seules de Nimîlana-Unmîlana (ce qui s’ouvre – ce qui se replie) dont une partie nouvelle, inédite.