et-loader

Mail-order and distribution of experimental, electroacoustic and sound-art music.

Return to previous page

Des sons instrumentaux et électroniques sont mélangés à des enregistrements de terrain ruraux et aux voix occasionnelles de ses amis qui parlent, sifflent ou chantent. Bekaert crée un environnement dans lequel nous pouvons entendre les voix individuelles des musiciens se rapportant à des partitions vaguement notées et à ses instructions verbales. (David Behrman)

Jacques Bekaert (1940-2020) était un homme aux multiples talents : auteur, journaliste, compositeur, photographe, artiste visuel, connaisseur en vin, animateur de talk-show, diplomate et expert en Asie du Sud-Est. Toute sa vie, Bekaert a été activement impliqué dans la musique, mais peu de ses œuvres ont été enregistrées ou publiées. Au début des années 60, Bekaert a étudié avec Pousseur et, grâce à ses fréquentes visites aux États-Unis, il s’est lié d’amitié avec des artistes comme John Cage, David Tudor, Charlotte Moorman et surtout David Behrman, avec qui il a entretenu une étroite amitié depuis lors. Bekaert a aidé à organiser la première tournée européenne de The Sonic Arts Union (David Behrman, Robert Ashley, Gordon Mumma, Alvin Lucier) et au début des années 70, il a formé le groupe Transition (avec le pianiste de jazz belge Michel Herr, Takehisa Kosugi et Ryo Koike, tous deux membres des Taj Mahal Travelers). Sa rencontre avec la réalisatrice japonaise de films expérimentaux Akiko Iimura a donné lieu à deux bandes sonores de films que l’on retrouve sur cet album d’avant-garde discret et unique en son genre.