et-loader

Mail-order and distribution of experimental, electroacoustic and sound-art music.

Return to previous page

Le projet expérimental PISSOFF a été fondé à la fin des années 60 par l’artiste multimédia Eberhard Kranemann et quelques amis qui ont étudié ensemble à l’Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf. Le groupe chaotique, bruyant et indiscipliné sur le plan sonore a pris part à divers événements à cet endroit et d’autres endroits. En raison de la fluctuation intense des membres du groupe, les performances du PISSOFF ont été caractérisés par des participants en constante évolution et des variations des équipement : violoncelle, violon, clarinette, saxophone ténor, flûte, chant, guitare électrique, basse électrique guitare, orgue et batterie.
En 1968, PISSOFF s’est produit avec JOSEPH BEUYS qui était professeur de sculpture à l’université de Académie des Beaux-Arts à l’époque. Au cours de cette incomparable interaction audiovisuelle, Joseph Beuys a mis en scène son HANDAKTION : de manière concentrée, il a déplacé ses mains devant sa tête pendant écouter et réagir visuellement aux rythmes staccatographiques très forts et abstraits du PISSOFF. Le site a été enregistré par Eberhard Kranemann sur un mono-enregistreur de Telefunken et reste le seul matériel audio existant du PISSOFF à ce jour. Ce soir-là, Eberhard a joué du violoncelle, clarinette et saxophone ténor, tandis que les autres membres ont ajouté des sons de guitare électrique, de basse et batterie.
Les premières expérimentations musicales qui peuvent être définies comme les origines du groupe Kraftwerk déjà commencé en 1967 par Eberhard Kranemann et Florian Schneider-Esleben. Parfois Kranemann a invité Florian Schneider-Esleben à rejoindre le PISSOFF.