et-loader
Return to previous page

Reinhold Friedl le boss de Zeitkratzer a déjà enregistré deux disques avec le compositeur new-yorkais Elliott Sharp, témoignant d’une certaine complicité s’étalant sur plusieurs années.
En 2014 l’ensemble Zeitkratzer jouait “Oneirika” d’Elliott Sharp, un déferlement martial martelé et saccadé, écrit tout en gardant une grande part de liberté à l’interprète.
zeitkratzer, sous la direction de Reinhold Friedl avec Frank Gratkowski, clarinette basse, Matthew Davis, trompette, Hilary Jeffery, trombone, Reinhold Friedl, piano, Marc Weiser, guitare, Maurice de Martin, batterie, Burkhard Schlothauer, violon, Anton Lukoszevieze, violoncelle, Ulrich Phillipp, contrebasse + Elliott Sharp, saxophone ténor, guitare électrique, conduction.