et-loader

Mail-order and distribution of experimental, electroacoustic and sound-art music.

Return to previous page

Un excellent ouvrage – comme toute cette collection – pour découvrir le travail de cet artiste créateur du royaume d’Elgaland-Vargaland, de la maison d’édition Firework Edition, membre de The Sons of God, amateur de fantômes, et d’inexplicable ! Textes traduits en français de Leif Elggren. Plus des textes de Christine Ritter, Sean McGiraffe, Laura Daengeli à propos de Leif Elggren. Plus en annexes, une discographie et une bibliographie. Et enfin un CD avec la pièce “Un centre d’accueil pour immortels”.“Le chagrin qui divise l’abîme n’est pas mesurable, il crée simplement un lien vers un autre abîme et n’est perceptible ni par la peau […] ni par l’odeur, ni par l’écoute, ni par le goût ni même par la vue, mais par quelque chose d’autre. Quelque chose d’autre.”
Leif Elggren est un écrivain, musicien et performeur suédois, né en 1950 et vivant à Stockholm. Son œuvre interroge la fragilité de l’existence humaine, en mettant en scène des situations-limites, comme par exemple le rapport de l’enfant à sa propre naissance ou celui du vieillard à sa propre déchéance. À la manière de boîtes de conserves délicatement décolletées, ses textes explorent l’étrange beauté et la dignité engravée de déchets inutiles, de vies défaites, de souverainetés humiliées, d’arrogances évidées. Son travail joue avec les frontières, les entre-deux, les passages, dans des performances scéniques qui croisent les arts visuels, la danse et les arts sonores.