et-loader

Mail-order and distribution of experimental, electroacoustic and sound-art music.

Return to previous page

Textes introductifs de Agnès Giard et Lionel Bize. Et des textes de Bryan Lewis Saunders qui à travers ses expériences souvent extrêmes tente de dépasser une culture white trash nord-américaine.
Le CD présente l’expérience de la troisième oreille, une tentative de connecter ses trompes d’Eustache à sa glande pinéale en redirigeant la manière qu’a le son d’entrer dans le corps. Pendant presque un mois, il a obstrué ses oreilles externes et attaché un entonnoir en cuivre dans sa bouche pour voir et entendre ce qui se passerait. Avec la participation d’Anton Mobin.
Notes de l’éditeur : “En privant vos oreilles externes de la possibilité d’entendre, vous redirigez le son qui est alors entendu par l’intérieur de la bouche. Instantanément, les sons de votre corps se mouvant dans le monde deviennent extrêmement forts. Peu après, vous commencerez à entendre avec votre troisième oreille.”
Bryan Lewis Saunders est un performeur étasunien de stand up tragedy dont les textes mêlent à la fois les codes de la performance lettriste, de la confession publique et de l’auto-fiction. Par son écriture, Saunders vise à refléter et à décomposer la culture white trash dans une expérimentation de soi qui transforme le corps par des expériences limites. La “troisième oreille” est ainsi un protocole d’expérience d’une écoute forcée des sons internes au corps, qui utilise à la fois le médium du dessin et celui de l’écriture pour rendre compte des métamorphoses sensorielles produites par l’expérience.
Edité et traduit de l’anglais (américain) par Lionel Bize, Laura Daengeli, Samia Guerid, Christian Indermuhle, Christine Ritter et Thibault Walter.